un agent de la biodiversité

Le liège

tout savoir

Le chêne liège

Le tissu de liège est fabriqué à partir d'écorce de chêne liège récoltée à la main au Portugal.

L'arbre n'est pas abattu dans le processus, bien au contraire, les chênes lièges sont très précieux et peuvent vivre jusqu'à 300 ans. Une véritable ressource renouvelable !

Suite à l’écorçage l'arbre permettra une plus importante capture de CO2 : en moyenne, un chêne liège exploité capte deux fois plus de C02 que n'importe quel autre arbre. Ainsi, les chênes-lièges portugais absorbent 4,8 millions de tonnes de CO2 par an !

Après chaque écorçage, l'écorce du liège repousse et permet une nouvelle récolte 9 ans après. Ces récoltes sont indolores pour l'arbre, le liège étant lui-même une couche supplémentaire d'écorce.

Les chênes lièges sont indispensables à la biodiversité ! Au Portugal nous pouvons encore trouver de grandes et somptueuses forêts qui sont le sanctuaire de beaucoup de faune et de flore en danger. Malheureusement, la végétation est essentiellement composée de pins et d'eucalyptus, deux arbres extrêmement inflammables. Année après année, des feux dévastateurs ravagent à toute vitesse des centaines d'hectares de forêt. Le liège lui, constitue une barrière naturelle de protection contre le feu en forêt. En effet, le liège a une combustion lente et il brûle sans flammes et donc sans émission de gaz toxiques.

Le chêne liège est aussi un véritable habitat pour de nombreux animaux ! Les bois de chênes lièges sont l'habitat favori du lynx ibérique (félin menacé de disparition). On peut également trouver de nombreux rapaces dans ces arbres comme l'aigle impérial ou encore le circaète Jean-le-Blanc. Des chats sauvages y trouvent aussi refuge et évidemment une grande diversité d'insectes.

La fabrication

Le processus de fabrication du tissu de liège est long et demande une grande expertise, à commencer par la récolte de l'écorce.

Cette récolte s'effectue pour la première fois aux 25 ans de l'arbre, et elle permet l'obtention d'un "liège vierge" : liège qui ne peut être utilisé pour la production de tissu de liège tel que nous l'utilisons pour nos sacs et qui servira pour l'isolation par exemple. La seconde récolte produit un liège de meilleure qualité mais encore insuffisant pour le tissu de liège. Après cette seconde récolte, une nouvelle récolte s’effectuera tous les neuf ans et permettra de récolter le liège que nous utilisons tous les jours pour fabriquer nos sacs.

La récolte est faite au Portugal par les descortiçadores (qui sont les « les leveurs de liège »). Ce processus artisanal demande une expérience et une expertise particulières pour ne pas endommager les arbres. L’écorce est fendue à la main avec une hache, puis le leveur sépare le liège du tronc à l'aide du tranchant de la hache avant de le découper et de l'extraire délicatement de l'arbre. Chaque arbre sur lequel la récolte a été effectuée connaît ensuite une période de repos de 9 ans durant laquelle une nouvelle couche de liège est constituée.

Une fois les écorces récoltées, elles sont stockées et exposées à l'air libre durant 6 mois. Après cela, elles sont récupérées en atelier afin de commencer le processus de transformation en tissu de liège.

On commence par couper les écorces pour ensuite les faire sécher à nouveau. Les morceaux choisis sont mis sous presse où ils sont collés les uns aux autres grâce à leur colle végétale pour constituer une "roue" qui sera par la suite découpée au laser. La mise au séchage de cette "roue" peut durer 3 mois. Après la découpe laser de la roue, de très fines feuilles souples de lièges sont obtenues, elles seront triées et poncées à la main. Il ne reste alors plus qu'à les plaquer sur une trame de coton grâce à la subérine (la colle naturelle du liège).

Nos obtenons enfin le fameux tissu de liège tant attendu, produit sans ajout chimique !

Les propriétés du liège

Le liège est un produit fascinant aux nombreuses propriétés surprenantes !

Sa structure très particulière et sa composition lui confèrent une souplesse impressionnante. Il s'adapte particulièrement bien aux variations de pression ainsi que de température. 

Composé en grande partie de l'air contenu dans ses cellules (environs 90% de son volume et 50% de son poids),c'est un produit très léger. L'autre grande partie de sa composition est la subérine qui permet à la fois le maintien de la structure des cellules mais surtout leur étanchéité. Ainsi, le tissu de liège est un produit imperméable et tous nos sacs peuvent être portés sous une pluie battante sans aucune crainte !

Très résistant, le liège est solide mais surtout durable dans le temps. Il n’absorbe pas la poussière, n'est pas soumis à la moisissure et est résistant aux griffures. 

Il est aussi non toxique au contacte de la peau et ne provoque pas d'allergies.

Si toutes ces raisons nous ont poussé à considérer le liège pour nos créations, c'est aussi son aspect noble et son toucher doux qui nous ont convaincus.

L'entretien

Le liège ne se tâche pas facilement et n'absorbe pas la poussière non plus. Néanmoins, si vous avez besoin un jour de donner un petit coup d'éclat à votre sac, rien de plus simple :

Le liège ne craignant pas l'eau, il vous suffit de le laver avec une éponge ou un chiffon humide d'eau tiède.

Vous pouvez stocker votre sac où vous le souhaitez, les changements de température ne sont pas un problème pour le liège. Pour plus de précaution, vous pouvez bien entendu ranger votre sac dans le dust bag que vous avez reçu.

Récolte à la main

Au Portugal

Pas de produit chimique

L'arbre n'est pas abattu

Absorption de CO2

Ressource renouvelable

Barrière contre le feu

Refuge pour la faune

solide

imperméable

durable

doux

résistant aux griffures

 
 
 
 

Made in France

Nos engagements :

Eco-responsable

Vegan

Fait à la main

Recyclable